Sellettes Cocon Ultra-Light

Posté dans : Blog 1

Vous voulez le confort d’un cocon, la légèreté du light, la performance d’une sellette de course ?

 

La tendance du marche et vol a généré une offre de sellettes cocon adaptées à du vol de distance avec un poids plus que raisonnable. Mais le nombre de produits rends le choix délicat.

Dans ce récapitulatif nous nous en tiendrons aux modèles de moins de 3kg, qui marque la limite entre le light et l’ultra light d’après nous.

Kortel Kolibri en vol-bivouac dans les Andes

Les critères de choix à regarder pour un cocon ultra light :

1.Confort

C’est le premier critère à regarder dans le choix de son cocon.

A contrôler :

Adéquation avec la taille du pilote (longueur des jambes, du buste), Soutien dorsal, Support d’assise, Effort de gainage nécessaire, Possibilité de voler jambes repliées, Confort au sol.

Pour tout ça il faut passer sur portique au minimum. Et confirmer les sensations après 1h, 2h, 6h ou plus. Parfois on découvre après quelques heures de vol qu’une sellette très souple, bien que confortable au premier abord, demande beaucoup de gainage et provoque des crampes…

2.Type de pilotage

  1. Planchette : indiscutablement un gros avantage lors de sorties du domaines de vol. Un passage en stage SIV permet de se rendre compte que sans planchette avec une aile qui dépasse les 6 d’allongement, il est très difficile de réussir des manoeuvres type marche arrière. Les modèles ultralight avec planchette sont rares…
  2. Hamac : très confort, amorti plutôt bien la turbulence. Mais une fois sorti du domaine de vol, le niveau de pilotage requis pour effectuer les manoeuvres est souvent très élevé du fait de la déformation du hamac. Et il est difficile de piloter jambes repliées avec un vrai hamac.
  3. Hybride : la construction peut s’approcher d’un hamac mais permet de plier les jambes en turbulence ou en approche sans perdre la capacité d’avoir des appuis sellette.

3.Protection

Mousse sous-cutale, mousse dorsale, airbag. Le gain de poids est à mesurer face au risque encouru lors d’un impact sur les fesses ou le dos.

 

Supair Strike

4.Poids

C’est souvent le premier critère que l’on regarde. Mais attention à lui donner une importance toute relative. Plutôt que de gagner 300 grammes dans le sac à dos en perdant une protection dorsale et en augmentant le risque, il peut être plus judicieux d’arrêter le soda pendant 3 semaines et de perdre 1 kilogramme.

5.Capacité d’emport

Suivant les projets (vol rando à la journée, vol bivouac, vol bivouac de longue durée, compétition de marche et vol) les besoins varient. Le stockage peut s’effectuer sous les cuisses, dans le dos, à la place d’éventuelles mousses, à la place de l’airbag, dans un cockpit suivant la position du secours. Et quand on a un vrai besoin de volume d’emport, ce critère de choix peut devenir le numéro 1.

6.Durabilité

De quasiment jetable à durable, on trouve de tout. Un cocon en toile de parapente tiendra tout au mieux une X-Alps (et encore). Attention néanmoins, tous les modèles ci-dessous sont légers, à manipuler avec soin.

Ozone Ozium 2

7.Prix et revente

C’est le cas pour tout le matériel de parapente, mais parfois privilégier une marque avec une bonne notoriété permettra de s’assurer une revente plus simple lorsque l’on voudra changer de matériel. Sur le long terme une économie de quelques dizaines d’euros pour acheter du matériel d’une marque peu connue s’avérera coûteuse lorsqu’il s’agira de revendre un produit inconnu du public.

Pensez aussi à vérifier que la nouvelle mouture de votre produit ne sortira pas quelques semaines après votre achat et lui fera alors perdre une grande partie de sa valeur.

8.Position du secours

Deux des sellettes testées ont un secours en position latérale avec une poignée en main droite (Ozone Ozium 2 et Advance Lightness 2). Les autres modèles ont un secours en ventral avec une poignée accessible des deux mains.

 

Contactez-nous pour tester ou acheter l’un de ces produits, nous en avons une partie en stock ou en délai très court.

https://www.airsportschamonix.fr/prodcut-category/sellettes/sellettes-cross/

Advance Lightness 2

Les modèles

 

ModèleComfort (ressenti pilotes)TypeProtectionPoids (taille M)Capacité(1)Durabilité (2)Prix Publics ou AirsportsNos commentaires (forcément subjectifs…)

Advance Lightness 2

(Recommandée pour tout faire)

+++HamacMousse sous-cutale2,95++ (34L)+++1240 €Une excellente sellette à tout faire, durable, confortable et fournie avec de nombreux accessoires.
Gin Genie X Alps++HamacMousse sous-cutale2,4+++1240 €

Kortel Kolibri

(Recommandée vol-bivouac)

+++HybrideMousse sous-cutale + Airbag dorsal2,0+++++1175 €LE modèle incontournable pour le vol bivouac. Confortable et avec un volume énorme.
Neo Stay Up++HybrideKoroyd sous-cutal1,79++ (40L)?1380 €Commentaires à venir après test par l’équipe

Ozone Ozium2

(Recommandée pour tout faire)

+++Hamac (mini planchette en option)Mousse sous-cutale2,46+++++à partir de 1205 €L’autre modèle à tout faire, confortable et durable, avec possibilité d’avoir une planchette et un cocon résistant
Skyman Coconea XAlps++PlanchetteMousse sous-cutale + Airbag dorsal2,4??1090 €
Skywalk Range X Alps 2++HamacMousse sous-cutale + Airbag dorsal<2??1250 €Commentaires à venir après test par l’équipe

Supair Strike 2018

(Recommandée pour son pilotage)

+++PlanchetteMousse sous-cutale2,06++ (35,5L)++900 €Une sellette polyvalente et très légère, au pilotage très précis, avec un excellent confort.

 

(1)

+ : possible d’y rentrer du matos light type course de marche et vol

++ : possible d’y rentrer du matos standard, sac de compression, matériel de vol bivouac pour quelques jours

+++ : très grand volume, le matériel pour un vol-bivouac de longue durée peut être emporté

 

(2)

+ : matériaux ultra light sur le cocon et le corps de la sellette

++ : mélange de matériaux light sur le corps de la sellette et plus résistants sur le cocon

+++ : matériaux plus résistants sur le cocon et le corps de la sellette.

  1. […] cocoon harness on the market To see the latest models and compare them you should go on the AirSports Chamonix web […]