École de parapente

sur Chamonix Mont-Blanc

L’équipe d’Air Sports

Air Sport Chamonix, c’est une équipe soudée de 15 membres : 9 pilotes permanents en haute saison (4 durant la saison hivernal), deux salariés qui gèrent le bureau, un chauffeur et enfin un renfort de temps à autres.

Tous sauront vous accueillir avec la sympathie et le professionnalisme qui les caractérisent.

Nos moniteurs disposent tous d’une (très) grande expérience dans le parapente et sont brevetés d’Etat. Chacun dispose de ses spécificités propres en termes de type de vol préféré et de pédagogie, ceci afin de permettre une adéquation parfaite avec nos clients et élèves, quelques soient les souhaits ou niveau de ces derniers.

Jean-Charles

Fondateur gérant de AirSports Chamonix
Né en 1967, premier vol parapente en 1989.

Moniteur diplômé Brevet d’Etat Parapente en 2003, qualifications Handy et Speed-riding.
Langues anglais et espagnol.

Jean-Charles est un exemple de vie sportive et de relations fidèles d’amitié et de camaraderie. Pas de sports en salle. Que des pratiques extérieures, la montagne, la neige, les pentes, mais aussi la mer, les plans d’eau, le vent. Il faut respirer !

Les sports sont pratiqués en compétition, ou bien professionnellement, ou bien encore pour le plaisir de l’aventure et du partage entre amis.

  • La montagne et la glisse : très très tôt, le ski, tous les skis, le mono et les bosses. 
  • La mer, les lacs : ski nautique, planche à voile, kite-surf.
  • Troisième dimension, le ciel, le vide : parachutisme chute libre, saut à l’élastique, Ulm pendulaire et multiaxe, parapente.

Son mental de compétiteur est aujourd’hui au service des élèves de l’école. Passionnés, tentés, ils sont venus pour apprendre, ils repartiront sachant voler. C’est simple, cela se fait patiemment, avec méthode et sérieux, au rythme de chacun. Le sérieux est l’exigence première du parapente, on est pilote pour la vie.

Dorénavant, tout en étant très proche des moniteurs qui ont toute sa confiance, Jean-charles se consacre surtout aux vols biplace et au développement de l’école. Mais les élèves ont de bonnes chances de le croiser et d’échanger avec lui. De très bons moments en perspective.

Polaroid

Polaroid

Benoit

De aéromodélisme à l’avion de ligne, en passant par le parapente, Benoit Micolon est passionné par tout ce qui vole.

Co-Gérant avec Jean-Charles, il est également moniteur chez AirSports, et vous aurez à faire à lui lorsqu’il n’est pas dans son Boeing 757 . Il adore parler de sa passion et transmettre ses connaissance. Il s’occupe notamment des vols en ULM chez Air Sports

Fast fact : Benoit est aussi pilote de ligne !

Laurent

Pionnier du parapente, il a fait ses premières armes sous une voile dès 1989, et à défaut de joindre une carrière d’ingénieur comme son père, Laurent se lance dans l’enseignement du parapente dès 1993 aux Carroz d’Araches.

En 1998, Laurent fait sa première saison à l’école des Choucas, à Mieussy, berceau du parapente. Pour info, c’est aussi la première école de parapente à avoir été créée dans le monde. En 2000, il la rachète l’école et la gardera jusqu’en 2022. Une belle expérience.

Mais le temps passant, la volonté de se tourner vers autre chose se faisait de plus en plus pressante : Chamonix, capitale de l’alpinisme et haut lieu du parapente, un beau rêve pour poursuivre une carrière déjà bien remplie… Il intègre ainsi Air Sports en 2023 et après une saison en devient le directeur technique.

Fun Fact : Laurent est le créateur du site pédagogique Parapente360.

Polaroid

Polaroid

Romain (surnom “Rominet”)

Aussi à l’aise en ski qu’en parapente, né sur les skis, et vole depuis ses 12 ans…

Originaire de la station des Arcs en Savoie, il a grandit dans l’univers des sports outdoors : VTT, Ski, Parapente, Rafting… Tous les moyens sont bons pour explorer nos montagnes !

Il est moniteur de ski et de snowboard depuis 2008. Coté, parapente, c’est en 2013 qu’il obtient son monitorat.

Son credo : partager autant en enseignement qu’en biplace et permettre de découvrir les plus beaux aspects du parapente et du ski, en toute sécurité et simplicité.

Certains diront qu’il est « un ours mal léché », d’autres y verront un « Grominet »… A vous de voir ! 🙂

Fast fact : Romain aime aussi piloter des petits avions de tourisme, ou bien encore traverser les montagnes en VTT ou à pied.

David

Moniteur depuis 2016, David vole depuis 2003. Il est né avec un parapente comme extension : son premier biplace, avec ses parents, date de ses 3 ans.

Pour lui, le parapente est un moyen de s’évader : en vol, il ne pense qu’à l’instant présent. Adepte des sensations fortes, il a pratiqué beaucoup d’acro (voltige) et fait aussi du « speed-riding » de manière engagée, même si l’âge l’a (un peu) assagi.

D’un naturel discret sauf quand il s’agit de parapente, toujours souriant, Dav aime souvent chambrer – ne le prenez pas personnellement ! -. Il redevient des plus sérieux dès qu’il est question de sécurité.

Pour lui, moniteur de parapente, c’est d’abord la passion de partager l’exceptionnel, en biplace ou avec ses élèves, avant d’être un travail. Son objectif : transmettre le plaisir de voler et former de vrais pilotes, pas juste des « volants ». Avec son expérience, il n’hésite pas a parler des risques pour vous permettre de les éviter.

Ses autres centres d’intérêt ? Le ski, le VTT, la technologie, la lecture et les jeux vidéos : parfait pour s’occuper quand la météo le bloque au sol.

Fun fact : En escalade, il a tendance a avoir le vertige 🤣

Polaroid

Polaroid

Adrien

Adrien, 34 ans, vole en parapente en solo depuis ses 14 ans après avoir apprit en cours d’EPS, au collège, sur l’île de la Réunion . Il pratique le parapente sous toutes ses formes mais est davantage attiré par le cross et et le bivouac marche et vol…

Au-delà du parapente, c’est un féru de sports de glisse. Il pratique le ski depuis 32 ans, mais aussi le snowboard et le ski de randonnée. Il aime se tourner vers le speed-riding l’hive le kite-surf  l’été. C’est aussi un amateur d’escalade (voies, et blocs, en naturel et SAE), de randonnée et de treks de plusieurs jours.

Lui-même professeur d’EPS, passionné par l’enseignement, Adrien adore transmettre ses savoirs et expériences. Plus encore concernant le parapente, que ce soit en emmenant des passagers visiter le ciel ou en enseignant à des pilotes en devenir (ou même expérimentés !). Très calme, même dans les moments stressants, il sait rassurer ses élèves et alléger leur charge émotionnelle pour les rendre plus disponibles quelle que soit la situation. Tout autant bienveillant que persévérant, il sait adapter son enseignement aux différents profils d’élèves. La sécurité est un élément central de son approche.

 « Le parapente est un moyen d’entrer dans un monde complètement différent de celui que je connais au sol. Il devient une seconde peau, qui nous transmet les informations de la masse d’air. Il nous faire vivre des moments forts et riches. On a beau analyser et être expérimenté, il y a toujours une part d’incertitude. Est-ce que je suis bien au bon endroit pour rechercher mon prochain thermique ? Vais-je réussir à boucler mon parcours ? Le sentiment est grisant lorsque tout fonctionne.  Mais même lorsque ce n’est pas le cas, l’aventure et le jeu auront été au rendez-vous.  Ce qui est sûr, c’est qu’il y a toujours à apprendre :  je suis dans une éternelle formation. C’est ce que j’adore dans le parapente ».

Fast fact : Adrien est régulièrement assistant d’athlètes qui pratiquent vol bivouac en compétition de haut-niveau.

Richard

Richard, 53 ans, vole depuis 10 ans. C’est un moniteur calme et patient mais aussi déterminé, endurant et très enthousiaste. Sa voie rassurante mets particulièrement en confiance les élèves. Son atout ? L’écoute avant la parole. Sa phrase fétiche ? « Never give up! »

Pour lui, le parapente, c’est avant tout des sensations de glisse incomparables, mais aussi l’aventure au pied de sa porte. Chaque jour de pararpente est pour lui un nouveau jour, un nouveau challenge.

«Voler c’est s’affranchir de notre condition d’humain, surfer les bulles d’air…»

Richard aime également partager une session de de poudreuse et surfer les vagues avec son fils ou un pote. Il apprécie aussi pêcher la truite en montagne (toujorus avec son fils !), voyager, un bon film, un bon morceau de musique. Il se préoccupe également de son empreinte carbone.

Polaroid

Polaroid

Sébastien (ou “Seb”)

Moniteur depuis 2020, Sébastien vole depuis son plus jeune âge : avec son père à 2 ans, puis seul à partir de ses 12 ans. David est son frangin et c’est ce-dernier qui l’a poussé à devenir moniteur.

Pour lui, le parapente, c’est la symbiose de la liberté, de l’autonomie et de la responsabilité. C’est aussi un loisir ou rime les mots « sensation », « aventure » et « émerveillement ».

A l’apparence parfois trop sérieuse ou exigeante, ça reste un éternel enfant qui s’implique sans compter dans ce qu’il fait. Pédagogue passionné, il adore transmettre et voir les « eureka ! » dans les yeux de ses élèves ou passagers. Voir un élève prendre son autonomie en tant que pilote est sa plus grande récompense. Son style de vol préféré ? Dévorer les kilomètres bien sûr !

Son coté geek contraste avec sa passion des sports de nature. Ses centres d’intérêts principaux ? Le parapente (sans déc ?), le ski, la gyroroue, la science et la technologie, les voyages à l’étranger, et n’oublions pas son gamin. Seb aime échanger sur tout sujet (parfois trop tant il est enthousiaste : n’hésitez pas à lui dire s’il s’égare dans un trop long monologue !). Et la bière après le vol, c’est pour lui un rituel sacré.

Fast fact : Seb s’est posé 2 fois au sommet du Mont-Blanc.

Christine (surnomée Kiki)

Christine Carillon – ou Kiki -, 55 ans, parapentiste débutante passionnée de voyages, d’art, et parlant couramment anglais et espagnol, fait partie de l’équipe depuis un an et demi. Sur tous les fronts en tant que secrétaire et navettiste, elle se fera un plaisir de vous accompagner dans vos démarches pour vous envoler vers de nouveaux horizons et répondra à vos questions avec le sourire et la bonne humeur.

Polaroid

Polaroid

Alain

Alain Machet , 70 ans est notre fidèle driver depuis les débuts d’Air Sports Chamonix. Il est aussi l’un des pionniers du parapente à Chamonix, il connait chaque recoin de notre belle vallée et sait toujours où se trouvent nos pilotes dans le ciel.

Vous pouvez monter dans la navette en toute sérénité : 0 accident ou égratignure sur nos bus depuis treize ans . Alain est également toujours 20 minutes en avance afin que nos élèves, passagers et moniteurs soient les premiers à l’ouverture des remontées et mécaniques.

C’est aussi un bricoleur et un mécanicien de génie. Alain est capable de résoudre n’importe quel problème technique qui se pose sur le bus pour le plus grand confort de ses passagers.

Nous avons également une pensée particulière pour sa compagne, Marie, qui nous régale chaque été avec ses tartes et ses quiches maison.

Alain et Marie forment une équipe formidable. Nous sommes heureux et reconnaissant de les avoir dans notre équipe.

Ouvrir le chat
Chattez avec nous
Bonjour !
Nous sommes là pour vous aider si vous avez besoin.